• Gazouillement
  • Facebook Social Icône
En  Bref

Le Nord de Montpellier est en danger !

La métropole de Montpellier et le Département de l’Hérault veulent construire la route d’hier !  

Depuis début  2020, la déforestation du Nord de Montpellier a démarré et 2021 s'annonce chaud ! 

Le LIEN - RD 68 c’est :

  • Un périphérique au Nord de Montpellier.

  • Une liaison autoroutière A9 et A750.

  • Une brèche ouverte à l’implantation de grands groupes économiques : 

    • Carrière Granulats Lafarge à Combaillaux.

    • ZAC à Bel air, zones commerciales du Nord et de l’Ouest de Montpellier.

    • Décathlon sur la zone commerciale à Saint Clément de rivière (projet Oxylane)  

                           

Conséquences pour nous tous :

  • 25 000 voitures par jour en plus.

  • Des centaines de camions sur les bretelles autoroutières.

  • 1 camion toutes les 3 min depuis la carrière de Combaillaux.

 

  • Un air irrespirable

    • Le trafic routier est responsable de 54% des gaz à effet de serre

    • Le dyoxide d’azote s’accumule sur les grands axes routiers

    • Combien de cancers ? En route vers la crise climatique ?

 

  • Un patrimoine naturel et agricole détruit

    • Destruction du réservoir de biodiversité et des paysages Nord de Montpellier.

    • 115 espèces protégées menacées de destruction.

    • 40 ha de terres agricoles et 40 ha de zones naturelles détruites.

    •  Des centaines d’ha vouées à la destruction pour les futures zones d’activité.

 

  • Un territoire aux mains de qui ?

    • Seule l’offre du transport routier est activée par nos autorités territoriales : les citoyens sont condamnés à prendre leurs voitures, puisqu’il n’y a ni piste cyclable, ni piétonne, ni transport en commun prévu le long du tronçon du LIEN.

    • Les dynamiques agro-écologiques et les circuits courts sont remisés au placard car les écosystèmes sont fragmentés et les terres fertiles coupées par le tracé du LIEN.

    • Les groupes économiques du foncier, des BTP poursuivent leur logique d’extraction et d’exploitation des ressources naturelles. Les routes appellent toujours plus de trafic et toujours plus de routes. Les périphériques sont infinis. Nos autorités territoriales se taisent et l’urbanisation massive du Nord de Montpellier a le feu vert.

    • Près de 100 millions d’argent public sont dépensés par le Département pour le LIEN, un projet routier d’hier : changeons de cap et misons sur le local et la transition écologique et alimentaire et la défense des biens communs.

 

Mobilisons nous

Le Département de l’Hérault avec la Métropole de Montpellier et la Communauté de Communes du Grand-Pic-Saint-Loup veulent bétonner massivement le nord de Montpellier comme ils l’ont fait au sud. Le LIEN est leur cheval de Troie ! Arrêtons la déforestation et dénonçons les projets d’un autre temps. L’urgence climatique est là.

                                           

Ensemble, individus, militant.e.s et organisations environnementales et citoyennes - le collectif SOS Oulala, les groupes locaux de Montpellier Alternatiba,  ANV-COP21, Exctinction Rébellion, Greenpeace -  demandent l’arrêt du LIEN et la mise en œuvre de propositions citoyennes pour que le monde de demain soit distinct de celui d’hier.  Avec France-Nature Environnement-LR, les élus sont interpellés et la résistance verte s’organise.

 

Nos actualités

Pour en savoir plus

En vidéo, Le Dépar-te-ment et lance la "guerre du faux"

Réponses au tract du Département

Revue de Presse

Notre Pétition contre le périphérique de Montpellier

facebook.com/sosoulala-34

https://twitter.com/SOS_Oulala

sos_oulala@protonmail.com

sos oulala.org