Rechercher
  • sosoulala

"Vélorution" au Nord de Montpellier, Avril 2021

Dernière mise à jour : avr. 26

Contre la "réintoxication" du Monde : prendre son vélo, découvrir les forêts du Nord de Montpellier et localiser les projets inutiles, dont celui du LIEN, c'est tout un programme.

Une ballade sympathique, sécurisée, dans le respect des règles sanitaires et des déclarations en préfecture, ouverte à tous : un parcours


accessible en tram ou bus, depuis le Nord de Montpellier (Occitanie) jusqu'aux alentours de Grabels, une belle promenade de printemps.


Prendre le maquis à vélo, et opérer une vélorution, c'est tenter de changer les priorités dans les déplacements peu compatibles avec la crise climatique.






Actuellement, au Nord de Montpellier, ceinture verte encore préservée, les déplacements se font dans cet ordre et ces proportions :

1,25 % à vélo

3,75 % en transport en commun (une seule ligne de bus).

75 % en voiture dans le Pic Saint-Loup.



Inversons les ordres et aménageons les départementales existantes avec des :

Pistes cyclables

Voies réservées aux bus ou navettes

Voies réservées véhicules handicaps et mini-voitures électriques.


La réduction des émissions de GES, suppose que l’on réduise le trafic en encourageant des modes de déplacements alternatifs au modèle tout voiture. Le vélo est utile pour les loisirs mais aussi pour les déplacements péri-urbains pendulaires. A quoi sert la mise à disposition des vélos électriques du plan Hérault Vélos si l'on risque sa vie chaque fois qu'on prend la route ?



Les vélos prennent les chemins de terre, car les périphéries de Montpellier ne sont pas aménagées. Seuls les accès aux parkings-relais des échangeurs seront théoriquement équipés, mais avant et après, RIEN n'est prévu! Plutôt que dépenser l'argent public en bitume pour des périphériques comme le LIEN, mieux vaut effectivement réaliser des pistes cyclables, des chemins piétonniers ou des circuits pour les handicapés!


La périphérie de Montpellier est une zone propice pour que se créent de nouvelles manières de circuler et de vivre. La "Vélorution " invite à la réflexion active car les forêts et les garrigues du Grand Pic Loup sont encore vivantes. N'hésitez pas à consulter nos dossiers, à nous suivre sur les réseaux, ou à participer à vélo ou à pieds à nos rencontres.

45 vues0 commentaire