Intensification du trafic et imposition du modèle tout voiture

 

Le LIEN confirme le constat des chercheurs : toute nouvelle route induit du trafic supplémentaire selon plus de cent études de cas conduites en France et en Angleterre par différents centres de recherche. Dix ans après sa mise en service, le tronçon du LIEN entre Saint-Gély-du-Fesc et les Matelles doit être doublé.

 

Un trafic fluide ? Surtout intense !

  • Le Département responsable des transports fournit une seule possibilité de se déplacer : la route.

  • Seuls 3,75% des déplacements s’effectue en transports en commun au Pic Saint Loup : une seule ligne de bus au Nord de Montpellier.

  • Aucune piste cyclable n’est prévue le long du LIEN. Sortir de la dépendance automobile est un impératif politique et la loi d’orientation des mobilités de 2019 ne peut pas être ignorée.

  • Les paysages patrimoniaux du Grand Pic Saint-Loup sont sous la pression de l’urbanisation. Le Nord de Montpellier qualifié de Grand Amphithéâtre de nature est sacrifié.

  • Le Département détruit les poumons verts de Montpellier. La forêt réserve de puits de carbone est détruite

carte_lien-sos oulala.jpg
Capture d’écran 2020-02-16 à 17.04.35.