Rechercher
  • sosoulala

Samedi 20 novembre : Mobilisation contre le chantier du LIEN à St Gély

Dernière mise à jour : nov. 23

Le samedi 20 novembre à 11h au rond-point près du parking d'Intermarché de Saint-Gély-du-Fesc séance de tractage suivi d'une RANDONNÉE à travers chantier, maquis, forêts.

Le LIEN c'est quoi ? Le LIEN c'est où ? Le chantier du LIEN ça donne quoi en vrai ? Quelle gueule ça a 30 hectares de forêts déboisés, 80 ha de zone naturelle et agricole dévastée et les centaines d'ha d'espaces naturels bientôt appelés à se transformer en ZAC? Elles vivent où les 137 espèces "protégées"?

Les travaux ont commencé depuis un mois, et nous demandons l'arrêt des travaux : les avis des autorités environnementales ne peuvent pas être étouffés par les bruits des machines.


Après avoir découvert les travaux du grand échangeur de Saint-Gély-du-Fesc facilitant l'accès à la future ZAC des Vautes se dotant de nouveaux studios de cinéma et d'un hôtel dans la vallée des Vautes, le groupe est allé voir le carnage du chantier, la forêt qui a été détruite... mais aussi tous les arbres qui sont encore debout, la forêt qui résiste, le maquis qui repousse, les oiseaux qui s'envolent et la lutte qui grandit !




L’évidence se fait toujours plus criante : le LIEN est une liaison autoroutière, cheval de Troie de l’extension de la Métropole et de l’augmentation du trafic routier et de poids lourds, qui ne fera qu’amplifier les problèmes qu’il prétend résoudre tout en accélérant la crise climatique et sociale.


Nous étions des centaines devant la préfecture le samedi 6/11 pour dénoncer les politiques de bulldozers du Département de l'Hérault et du Préfet de l'Hérault. Le 20 novembre, à la demande des militants, sympathisants et citoyens opposés à ce projet, nous appelons à une nouvelle mobilisation sur le tracé du LIEN, au niveau de l'échangeur de Saint-Gély-du-Fesc pour demander l'arrêt immédiat des travaux et exprimer notre colère contre ce projet routier d'un autre temps qui détruit des espaces agricoles et naturels et nous rend encore plus vulnérables aux changements climatiques et toujours plus dépendants du tout voiture. La lutte continue et s'intensifiera aussi longtemps que les travaux ne seront pas stoppés.

Les organisateurs : SOS Oulala, ANV-Montpellier, Groupe local de Greenpeace Montpellier, Extinction Rébellion-Montpellier. Avec le soutien de : l'UCL Montpellier, les Insoumis du Pic Saint-Loup, PG34, NPA34, Ensemble 34!, Alternatiba-Montpellier, la Carmagnole, EELV-Montpellier, Nous sommes. Retrouvez plus de détails : - Sur le site du sos oulala avec notre revue de presse du mois de novembre - Sur twitter https://twitter.com/SOS_Oulala/status/1458815008222191621?s=20 - Sur facebook : https://fb.me/e/1r8vj3Kvs


Et pour ceux qui préfèrent les débats réflexifs en salle, RDV le 27 novembre à 11 heures à Grabels, salle Marianne à la mairie.




145 vues0 commentaire