Rechercher
  • sosoulala

Contre le LIEN, on ne lâche rien ! Septembre 2021

Malgré une crise climatique qui s’accélère, les projets routiers continuent à s’imposer à Montpellier : fin août, c’est la Déclaration d’Utilité Publique du COM qui a été accordée. Et, dans les mois qui viennent, les travaux du LIEN pourraient reprendre.



Face à cette déferlante de béton, les luttes continuent ! Le LIEN, c’est un projet de méga-périphérique au Nord de Montpellier qui induit la destruction irréversible de dizaines d’hectares de terres agricoles et de zones naturelles, et conduira à une bétonisation massive du nord de Montpellier. Faire le 3ème tronçon du LIEN, c’est mettre en eau un couloir à camions, c’est permettre à Lafarge de rouvrir sa carrière. C’est multiplier le trafic automobile, les nuisances, les pollutions et les émissions de gaz à effet de serre. C’est assécher la vie des villages pour les convertir en villages-dortoirs.


Le Département de l’Hérault s’entête à répéter un vieux projet inutile, climaticide et écocide qui nous conduit droit dans le mur. Pour nous, collectif Sos Oulala, l'enjeu central qui nous engage est que le LIEN ne se fasse pas. Le collectif SOS Oulala n’est pas partie prenante de la ZAD et n’a pas d’informations particulières à transmettre sur ce qu’il s’y passerait. Nous comprenons sur le fond le principe d’occuper le terrain pour empêcher les travaux. De notre côté, nous nous opposons au LIEN sur les plans juridiques et politiques : contre assemblée des alternatives, vélorution sur le tracé, recours juridiques, sensibilisations, débats…. Et nous poursuivrons, avec nos moyens et nos principes, la lutte contre le LIEN !


Continuons à nous mobiliser ! RDV le 17 septembre pour la Journée contre la Réintoxication du monde ! Nous serons sur le tracé du LIEN (face à Lichauda, route de Grabels à Saint-Gély) entre 16h et 18h pour rappeler que les espèces protégées sont menacées. Des ateliers créatifs seront organisés, venez-nombreux !



106 vues0 commentaire