Rechercher
  • sosoulala

Recours espèces protégées

​Le 22 septembre 2020, Alice Terrasse, l’avocate du collectif SOS Oulala, de Greenpeace Montpellier, France Nature Environnement Languedoc-Roussillon, ANV COP 21 et Extinction Rébellion a déposé un recours auprès du préfet de l'Hérault.

Des scientifiques, par leurs observations jointes au courrier, ont attesté que des impacts écologiques et réglementaires ont été négligé dans la demande de dérogation à la loi sur les espèces protégées.


Parmi les 8 espèces négligées par l’arrêté préfectoral, figure une libellule rare nommée la « Cordulie à corps fin », l'oiseau crépusculaire l'engoulevent d'Europe, ou encore la Loutre d'Europe, mammifère particulièrement menacé dans notre région ! Ces espèces s’ajoutent à la longue liste des 109 espèces déjà impactées par le tracés. Ces découvertes mettent en évidence l’illégalité des travaux du LIEN, de fait,  notre avocate demande au préfet de l’Hérault de : « Prescrire la suspension de tous travaux de réalisation de la RD 68- LIEN(…) » (code de l’environnement et articles L. 411.1 »).


30 vues0 commentaire