Rechercher
  • sosoulala

Comment le Département de l'Hérault a bidonné la consultation publique du LIEN

Dernière mise à jour : 17 mai

Le Département de l'Hérault enjoint certains de ses subordonnés à participer à la consultation publique du LIEN pour contribuer en faveur du Département . Lire l'article de la Mule du Pape paru le 16 mai 2022.

La Mule du Pape publie de nombreuses notes et courriers des autorités locales. On peut lire par exemple la lettre de K.Mesquida, du Département où on trouve quelques compliments sur les associations et collectifs militants :

Le bilan de la consultation de la Préfecture s'en fait l'écho (page 8)

On voit que la synthèse réalisée par les services de la préfecture duplique le texte écrit par K. Mesquida, président du Département de l'Hérault. Les institutions qui gouvernent nos territoires utilisent des méthodes du copié-collé et se confortent mutuellement : la préfecture reprend et entérine sans la moindre distance, sans le moindre guillemet.

N'hésitez pas à partager ce lien :

https://www.lamule.media/2022/05/15/comment-le-departement-de-lherault-a-bidonne-la-consultation-sur-le-lien/


Quant au Sos Oulala, il analyse en détails les résultats de la consultation publique de 2022 : un dossier complet avec traitements en langage naturel de l'ensemble des observations de la consultation suivie d'une hiérarchisation par sous-thèmes afin de restituer les arguments mobilisés. S'en suit une analyse qualitative qui restitue de nombreuses contributions et structure les contributions par thèmes. Le bilan de la préfecture montre la partialité de la synthèse réalisée sans chiffres d'analyse, sans restitution de la moindre contribution avec citations. Le Sos Oulala, les associations et collectifs militants affirment que c’est leur rôle, en tant qu’acteurs de la société civile de contribuer au débat.

Tous les résultats de notre analyse documentée de la consultation du public sont accessibles

Synthèse (pdf)

Analyse documentée : Chiffres, thèmes, témoignages et contributions clés de la consultation. La préfecture est juge et partie. (pdf)

Voir le premier communiqué de presse

Le deuxième communiqué de presse suite à la conférence de presse du 17 mai à Montpellier : Anatomie d'un déni démocratique


La presse en parle : "Comment le Département de l'Hérault a bidonné la consultation sur le LIEN ? (La Mule du Pape, le 16 mai 2022)


N’hésitez pas à partager cette information.

Réseaux sociaux - rejoignez-nous

contact : sos_oulala@protonmail.com

Consultez





82 vues0 commentaire